Interview de Fabienne Ota, consultante Didaxis

Écrit par le 13 mars 2014 dans Consultant, Portage Salarial

Fabienne OtaEntreprendre Avant Tout : Bonjour Fabienne, peux tu te présenter pour les lecteurs ?

Fabienne Ota : Bonjour ! Hallo ! Hello ! Konnichiwa !  J’habite à Paris, je suis mariée depuis 35 ans et mon mari est japonais. Nous n’avons pas eu d’enfant, mais nous avons un fils du cœur, notre filleul de proximité, qui a déjà 25 ans. (cf Association France Parrainages). Comme vous le voyez, je suis active dans diverses associations.

Je suis consultante-formatrice FLE chez Didaxis. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit du Français Langue Etrangère.

EAT: Quel a été ton parcours professionnel ?

Fabienne Ota :  J’ai été bercée dès ma naissance par deux langues, le français et l’allemand, et mon grand-père était polonais. Eduquée en France, des études de germanistiques se sont imposées. Après une licence en Littérature et Civilisation allemande à la Sorbonne-Paris IV, j’ai tout de suite travaillé à la Chambre de Commerce Franco-allemande, mais ai été détournée de cette voie européenne toute tracée, par celui qui allait devenir mon mari, un Japonais de l’Hokkaido.

J’ai vécu 6 ans au Japon dans une culture tellement différente qu’il m’a fallu chausser d’autres lunettes pour voir. Changer ses yeux, changer son cœur. Nous parlions anglais à la maison et japonais à l’extérieur.

Puis ce fut le retour à Paris. Pas si simple ce retour d’expatriation. L’un expérimentant le choc culturel de la France, et l’autre, moi, le contre-choc culturel. Ces états me sont donc familiers,  je peux les comprendre facilement.

Lors de mes séjours en Allemagne ou au Japon, j’ai enseigné la langue française, transmettre me plaisait énormément. Pourtant, avant de choisir de retourner à cette passion, j’ai travaillé en tant qu’assistante, adjointe de direction pendant 11 ans dans des entreprises japonaises à Paris, puis 17 ans dans un établissement supérieur de formation, au département des langues du Pôle universitaire Léonard de Vinci.

EAT: Comment t’es venu ce désir de te lancer dans l’aventure du consultant ?

Fabienne Ota : Pour pouvoir toucher les entreprises.  Car si j’interviens volontiers auprès d’un public d’étudiants étrangers, qui donne une énergie magnifique au professeur, j’aime également le contact avec les femmes et hommes d’affaires. Ils n’ont pas de temps à perdre… eh bien tant mieux!  C’est exactement ce que nous leur proposons : « gagner du temps dans leur apprentissage du français ».

Pour cela, nous avons formé un binôme, avec une autre consultante DIDAXIS, Nathalie DUBOST-VERLIERE.

EAT: Pourquoi ce binôme ? En quoi consiste votre  travail à vous deux ?

Fabienne Ota : Notre action est complémentaire. Nathalie permet avec son training audio-linguistique l’ouverture de l’oreille aux sons, rythmes et fréquences de la langue étrangère. De mon côté, je me concentre sur la partie linguistique et pédagogique.

Nous avons une batterie de tests de langue et d’écoute,  pour diagnostiquer très vite les difficultés langagières et de prononciation de l’apprenant. Sur une période courte, nous répartissons les sessions de cours de langue et d’entraînement à la sonorité du français. Dans les deux cas, le stagiaire est suivi pas à pas par l’une ou l’autre consultante.

Après la session audio-linguistique, nos stagiaires sont capables d’entendre et de corriger eux-mêmes leurs  difficultés de prononciation.

Vous pouvez imaginer qu’à partir de ce moment là, nos apprenants ont du punch, ils reprennent confiance en eux et le français ne leur semble plus aussi inabordable.

Nous touchons les femmes et hommes d’affaires de tous pays qui ont besoin de pratiquer le français.

EAT : Pourquoi avoir choisi Didaxis ?

Fabienne Ota : J’ai choisi DIDAXIS, parce que j’en ai entendu parler… en bien, lors d’une prospection auprès d’un client. Je dois dire que j’y trouve  un accueil bienveillant de l’équipe, ce qui aide lorsqu’on se lance dans une nouvelle aventure. Les événements proposés par Didaxis me donnent le sourire et le plein d’énergie. C’est ce que je cherche.

EAT : Comment peut-on te contacter ?

Fabienne Ota: Le plus facile c’est le portable : 06 18 92 47 14 , mais sinon j’ai un mail f.ota@orange.fr  et je suis aussi sur LinkedIn.

Share Button

Laisser un commentaire